Bref historique

Héritière d'une longue et passionnante histoire, la Commune s'applique à regrouper les connaissances sur son passé, à protéger son patrimoine et à le valoriser...

 

Plus d'infos

Service Patrimoine
Commune de Besse et Saint-Anastaise

04 73 68 14 97 / 06 08 26 40 62 / patrimoine@mairiedebesse.fr

Aux origines


Le mot "Besse" viendrait de l’occitan bessaou, qui signifie le bouleau. Quelques éléments semblent attester d’une présence humaine ancienne sur le territoire, véritable carrefour commercial entre la plaine de la Limagne et les montagnes du Sancy. C'est sur ce lieu de transaction que la cité bessarde est édifiée, dès le XIIe siècle, autour de son église et sur une ancienne coulée de lave d'où les habitants extraient la pierre. Des caves sont creusées pour l'affinage du saint-nectaire, dont le commerce se développe rapidement.


La cité libre


En 1270, le seigneur de la Tour-d’Auvergne accorde certaines libertés aux habitants, dont le droit de s’administrer eux-mêmes grâce à l’élection de deux consuls chaque année. En l'absence de nobles, les bourgeois, commerçants, lettrés et hommes de loi dominent la cité. Le Bailli, représentant du seigneur, rend la justice et perçoit l'impôt en son nom.

carte-cassini-toute-histoire.jpg

La ville commerçante fortifiée


Au XVe siècle, la cité prospère. Une illustration datant de 1575 (ci-dessous) montre une ville importante, entourée de fortifications aux fonctions défensives mais aussi ostentatoires.

terrier-toute-histoire.jpg

Besse entre dans le Domaine royal par le mariage de Catherine de Médicis - héritière des seigneurs de La Tour-d’Auvergne - et Henri II. Mise aux enchères en 1668, la cité est rachetée par Victor-Maurice et Marie De Broglie qui y fondent un hôpital pour les plus démunis, avec l'autorisation du roi Louis XIV (Lettre Patente de 1715 ci-dessous).

lettre-patente-toute-histoire.jpg

Le chef-lieu révolutionnaire


Nouvellement formée par la réunion des paroisses de Besse et de Chandèze, la commune de Besse mène le mouvement révolutionnaire dans son district. En 1794, pour montrer son attachement à la jeune République, elle fait confectionner un drapeau tricolore (ci-dessous) portant la devise «Vivre libre ou mourir» ainsi que "BE" pour Besse.

drapeau-toute-histoire

La station de cure d'air et d'altitude


Malgré plusieurs tentatives d'industrialisation (tannerie, culture et transformation du lin et du chanvre), Besse décline économiquement dès le XVIIIe siècle. Au début du XXe siècle, elle devient pourtant une station de cure "d'air et d'altitude" renommée, qui accueille de nombreux visiteurs fuyant l'inconfort estival des villes.

carte-postale-toute-histoire


L’introduction du ski en 1902 par l’abbé Blot et sa diffusion dans les écoles par l’instituteur Tixier va dynamiser ce tourisme naissant. La neige devient une chance. Le Ski-Club de Besse est créé avec l'appui de la famille Michelin, qui va contribuer à cet essor. Une première course est organisée dès 1907 (photo ci-dessous).

intro-ski-toute-histoire.jpg

NICOLAS BOURBAKI
AUX ORIGINES DES MATHS MODERNES


Nicolas Bourbaki est un scientifique imaginaire créé par un groupe de jeunes mathématiciens novateurs qui remettent en cause les fondements de la recherche et de l'enseignement de cette matière. C'est à Besse, en 1935, que ses membres choisissent ce nom et poursuivent la rédaction de leur premier traité. Révolutionnant la recherche française, Bourbaki se verra décerné 5 médailles Fields (la plus grande récompense en Mathématiques).

bourbaki-toute-histoire

La commune en guerre


Avec les pertes humaines de la Première Guerre mondiale (63 morts entre 1914 et 1918) et les premiers effets de l'exode rural, la population bessarde passe de 1598 habitants en 1911 à 1386 en 1921. Après l'Armistice de 1940, la Résistance locale s'organise. Le 3 avril 1944, lors de la Rafle de Besse, 5 maquisards sont tués et 26 personnes arrêtées et envoyées en camp de concentration (seules 12 en reviendront). Quelques mois après, la cité est libérée par les Forces Françaises de l'Intérieur (FFI) (ci-dessous).

Plus d'infos
dans la rubrique Publications


ffi-toute-histoire.jpg

Une destination touristique reconnue


En 1961, la création de Super-Besse marque un accroissement sans précédent de l'économie du territoire. Les pionniers du projet (sportifs, entrepreneurs et décideurs publics) veulent saisir les opportunités offertes par l’émergence de la société de loisirs. C'est dans ce contexte que naît, en 1973, la nouvelle commune de Besse et Saint-Anastaise.

debuts-SB-toute-histoire.jpg


En 1988, la Commune rachète 80% du capital de la station et forme la SAEML (Société Anonyme d’Économie Mixte Locale) Pavin-Sancy. L’heure est à la coopération intercommunale quand naissent, en 2000 et en 2002, la Communauté de communes et l’Office de tourisme du Massif du Sancy.

Plus d'infos

dans la rubrique Publications